CURIEUSE APPARITION

Publié le par SWORM

1. Il faut que vous connaissiez l'identité de la carte qui se trouve en vingt-sixième position à partir du dessus d'un jeu de cinquante deux cartes. Supposons que cette carte soit le quatre de pique. Posez le jeu devant un spectateur en position A. Demandez-lui de couper à peu près les deux tiers supérieurs du jeu et de poser cette portion en B. Enfin, demandez-lui de couper la moitié supérieure (environ) de B et de poser cette portion en C. Le quatre de pique, votre carte clef, se trouve quelque part au milieu du paquet B.
2. Cela fait, invitez-le à prendre le paquet en C et à le mélanger; puis, à prendre connaissance de la carte que les hasards du mélange ont transférée sur le dessus de ce paquet, avant de remettre le paquet à sa place originelle. « N'oubliez pas que vous avez d'abord mélangé les cartes avant de prendre connaissance de la carte du dessus. Dans ces conditions, il  m'est impossible de connaître la carte à laquelle vous êtes en train de penser. »
3. Demandez-lui maintenant de prendre le paquet en A, de le mélanger, puis de le poser sur le paquet en C. « Votre carte est perdue », faites-vous remarquer. « Je vous donne ma parole que je n'en connais ni l'identité, ni la position qu'elle occupe dans le jeu en ce moment. »
4. Enfin, demandez-lui de prendre le paquet combiné A-C et de le poser sur B, puis, de donner au jeu deux ou trois coupes complètes.
5. Prenez le jeu en mains et passez en revue les cartes, faces tournées vers vous, jusqu'à ce que vous arriviez au quatre de pique, votre carte clef. En comptant un sur cette carte, continuez de compter en allant vers sa gauche jusqu'à ce que vous arriviez à la vingt-sixième carte au-dessus d'elle. Si vous arrivez à la carte supérieure du jeu avant d'avoir atteint le compte de vingt-six, continuez à compter à partir de la carte qui se trouve sur la face du jeu. La carte à laquelle vous aboutirez ainsi, c'est-à-dire la vingt-sixième au-dessus de votre carte clef, sera la carte du spectateur.
6. Coupez le jeu à cet endroit, en prenant l'ensemble des cartes qui se trouvent au-dessus de celle du spectateur en main gauche, et les autres en main droite. Tenez vos mains bien écartées l'une de l'autre. Regardez un paquet, puis l'autre, secouez la tête d'un air dubitatif, et avancez d'un pas ou deux en disant: « Je vais essayer de la retrouver autrement. » En même temps, remettez vos mains ensemble, et posez le paquet en main droite au-dessus de celui en main gauche, transférant ainsi la carte du spectateur sur le jeu reconstitué.
7. Prenez le jeu en main droite, et tenez-le par ses petites tranches entre le pouce d'un côté et les doigts de l'autre, tout en poussant la carte du spectateur vers la droite de manière qu'elle dépasse de la grande tranche droite du jeu de deux ou trois centimètres. « Pourriez-vous nous révéler l'identité de votre carte? » Levez la main droite et laissez le jeu tomber dans la main gauche. Pendant la chute du paquet, la pression de l'air contre la face de la carte qui dépasse la fera se retourner face en haut de sorte que, lorsque le jeu atterrira en main gauche, elle sera visible. « La voici! », vous exclamez-vous. Pour les spectateurs, vous avez simplement jeté le jeu en main gauche, et la carte du spectateur s'est mystérieusement matérialisée face en haut sur celui-ci.

Publié dans Magie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article